Quatre-vingt milliards au profit de la d├®centralisation

CÔÇÖest un v├®ritable bol dÔÇÖair quÔÇÖont re├ºu les villes de Bertoua, Bafoussam et Garoua ce lundi 07 septembre 2015. Une enveloppe de quatre-vingt milliards de FCFA a ├®t├® mise ├á la disposition des magistrats municipaux desdites villes au terme de la signature dÔÇÖun acte de r├®trocession par le Ministre des Finances Alamine Ousmane MEY. Dieudonn├® SAMBA, El Hadj Amadou BOUBA et Emmanuel NZETE, respectivement D├®l├®gu├®s du Gouvernement aupr├¿s des Communaut├®s Urbaines de Bertoua, Garoua et Bafoussam b├®n├®ficient ainsi des fruits de la coop├®ration entre la France et le Cameroun.

CÔÇÖest en effet le 03 juillet 2015 quÔÇÖune convention de financement a ├®t├® sign├®e ├á Yaound├® entre le Ministre de lÔÇÖEconomie, de la Planification et de lÔÇÖAm├®nagement du Territoire et la Directrice G├®n├®rale de lÔÇÖAgence Fran├ºaise de D├®veloppement (AFD), en pr├®sence des Pr├®sidents camerounais et fran├ºais. CÔÇÖest cette convention qui a donn├® lieu ├á la traduction dans les faits par les actes de r├®trocession sus-├®voqu├®s qui portent notamment sur une r├®trocession par lÔÇÖEtat du Cameroun dÔÇÖun peu plus de quarante milliards de FCFA dÔÇÖun pr├¬t souverain de lÔÇÖAFD au profit des villes de Bertoua, Bafoussam et Garoua. Cette enveloppe est compl├®t├®e par un financement C2D ┬½ capitales r├®gionales ┬╗ qui se chiffre ├®galement ├á quarante milliards, dÔÇÖo├╣ le total de quatre-vingt milliards.

Les fonds ainsi mis ├á la disposition desdites collectivit├®s territoriales d├®centralis├®es serviront principalement au d├®veloppement de celles-ci. Pr├®sent au cours de cette c├®r├®monie, le Directeur de lÔÇÖAFD Herv├® Conan a expliqu├® que ┬½ les quatre-vingt milliards de FCFA sont r├®partis ├á peu pr├¿s de mani├¿re ├®quitable entre les trois communaut├®s urbaines ┬╗. Plus de 70% de ces financements concernent la r├®habilitation des voiries urbaines principales des capitales r├®gionales b├®n├®ficiaires.

Pour les D├®l├®gu├®s du Gouvernement des villes concern├®es qui ont tous pris part ├á la c├®r├®monie, cet argent est ├®galement destin├® ├á la construction des services marchands, notamment les march├®s et autres restaurants, ┬½ de mani├¿re ├á ce que les municipalit├®s puissent g├®n├®rer de nouvelles recettes pour financer lÔÇÖentretien routier et les autres ├®quipements qui seront mis en place ┬╗, ont-ils indiqu├® presquÔÇÖen ch┼ôur. Il est ├®galement questiondÔÇÖam├®nagement dÔÇÖespaces verts et autres lieux de plaisance, question dÔÇÖam├®liorer le cadre de vie des populations vivant dans ces villes.

Le Ministre des Finances, h├┤te de lÔÇÖ├®v├®nement sÔÇÖest r├®joui dans son propos que cet appui aux villes de Bertoua, Bafoussam, et Garoua soit un pas suppl├®mentaire franchi par le gouvernement dans la voie de la promotion de la d├®centralisation et pour le Cameroun dans sa course vers lÔÇÖ├®mergence en 2035.

La c├®r├®monie de r├®trocession sÔÇÖest d├®roul├®e en pr├®sence des Ministres de lÔÇÖEconomie Emmanuel NGANOU DJOUMESSI de lÔÇÖHabitat et du D├®veloppement Urbain Jean Claude MBOUENCHOU et du Directeur G├®n├®ral de la Caisse Autonome dÔÇÖAmortissement Dieudonn├® EVOU MEKOU. Les D├®l├®gu├®s du Gouvernement ├á travers leur porte-parole El Hadj AMADOU BOUBA de Garoua ont promis de faire bon usage de ces fonds dont les premiers projets ├á r├®aliser seront lanc├®s d├¿s janvier 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *