Le nouvel ambassadeur de Belgique au Cameroun était faire connaissance avec le ministre des Finances et lui présenter l’état de la coopération entre les deux pays.

C’est un avec un enthousiasme renouvelé qu’Eric Jacquemin, nouvel ambassadeur de Belgique au Cameroun a foulé les couloirs du ministère des Finances le 17 septembre 2020. L’homme qui fait un come-back au Cameroun après y avoir séjourné dans le cadre d’autres fonctions il y a 30 ans, était visiblement fier de s’y retrouver à nouveau.

C’est d’abord une visite de courtoisie et je suis fier de retrouver le Cameroun avec lequel nous avons de très bonnes relations et où j’ai été il y a 30 ans même si c’était dans le cadre d’une autre fonction. Ce qui m’a frappé c’est l’évolution démographique qui est très positive dans les villes », explique l’ambassadeur.

Son séjour au Cameroun, indique le diplomate belge, vise à maintenir les bonnes relations diplomatiques et économiques qu’entretiennent les deux pays. « Je vais continuer de soutenir les investissements des entreprises belges au Cameroun ; vous savez nous opérons dans divers secteurs notamment l’énergie, la construction des routes, l’énergie solaire et l’hydraulique. Donc, il est question de continuer de maintenir et de renforcer ces liens et de faire en sorte que les entreprises belges continuent de gagner des parts de marché dans l’intérêt bien compris de nos deux pays. C’est cela mon rôle principal », souligne-t-il.

À 58 ans, le diplomate est arrivé au Cameroun en 1990 pour la première fois dans le cadre de l’Agence générale d’importations commerciales (AGIC) où il a servi comme Représentant indépendant à Yaoundé. Puis lors du même séjour qui a pris fin en 1993, il a travaillé à la coopération néerlandaise notamment la SNV comme responsable de l’administration du bureau de Yaoundé.

Mais avant cela, entre 1987 et 1988, il a été soldat milicien au Mali lors de son service militaire à la force aérienne de Melsbroek. Expert en criminologie et en droit, Eric Jacquemin comme diplomate, a travaillé comme vice-consul à Londres, avant de devenir consul plein dans le même pays entre 2006 et 2010. Au Cameroun, il est à son premier poste d’ambassadeur après avoir été à Marseille en France, à Moscou en Russie et à Pékin en Chine comme consul.

Eric Jacquemin et Louis Paul Motaze