Budget 2018

4513 milliards de FCFA pour la poursuite des investissements

Par cette enveloppe budg├®taire, le gouvernement veut passer de la p├®riode dÔÇÖaust├®rit├® et de r├®silience, au retour de la s├®r├®nit├® dans sa tr├®sorerie.

budget 2018 1Adopt├® par le Parlement au cours de la session budg├®taire qui sÔÇÖest achev├®e le 08 D├®cembre 2017, la loi des Finances 2018 a ├®t├® promulgu├®e le 20 d├®cembre 2017 par le Pr├®sident de la R├®publique. Le contexte qui marque lÔÇÖex├®cution de la loi de Finances 2018, est diff├®rent de celui de 2017. Alors que le Cameroun venait dÔÇÖaccueillir une r├®union de haut niveau convoqu├®e par le Fonds mon├®taire international ├á lÔÇÖintention des chefs dÔÇÖEtat des pays de la CEMAC, avec pour objectif dÔÇÖadresser des r├®ponses efficaces ├á la crise qui secoue lÔÇÖespace communautaire, en 2018, le pays vient de signer un accord avec la communaut├® des bailleurs de fonds dont le FMI, au titre de la facilit├® ├®largie de cr├®dit. Cet instrument donne au gouvernement des marges de man┼ôuvre dans la mobilisation des ressources financi├¿res, le respect de ses engagements vis-├á-vis des fournisseurs et surtout, fluidifie la gestion de la tr├®sorerie.

Pour lÔÇÖexercice en cours, le budget du Cameroun affiche une hausse de 139,7 milliards de FCFA ├á 4513,5 milliards de FCFA. Cette enveloppe est adoss├®e ├á une pr├®vision de croissance de 4,2% ; ce qui traduit la tendance ├á lÔÇÖembellie dans la gestion des finances publiques telle que voulue dans la feuille de route trac├®e avec les bailleurs de fonds, afin de redresser la structure des d├®penses de lÔÇÖEtat, attirer et r├®aliser davantage de recettes au niveau interne, et appuyer lÔÇÖinvestissement ├á travers le r├¿glement de la dette int├®rieure, et, par un effet de ruissellement, relancer la consommation.


budget 2018Dans les grandes innovations de ce texte, on note lÔÇÖ├®largissement de lÔÇÖassiette fiscale et douani├¿re. Ainsi, le transport a├®rien, les jeux de hasard, les produits de grande consommation (jus de fruit, vins et eau min├®rale), mat├®riels et ├®quipements informatiques, tout y passe. LÔÇÖ├®largissement de lÔÇÖassiette fiscale telle que pr├┤n├®e par les bailleurs de fonds et mise en route par les autorit├®s, est une r├®alit├®. CÔÇÖest la raison pour laquelle lÔÇÖassiette fiscale 2018 consacre une hausse de 126 milliards de FCFA par rapport ├á lÔÇÖexercice 2017. Cette ann├®e, de mani├¿re sp├®cifique, les imp├┤ts doivent contribuer ├á hauteur de 3 175 milliards de FCFA, dont 2 645 milliards de FCFA de recettes fiscales, 232,5 milliards de FCFA pour lÔÇÖimp├┤t sur le revenu des personnes physiques, et 360 milliards de FCFA au titre de lÔÇÖimp├┤t sur les b├®n├®fices des soci├®t├®s non p├®troli├¿res.


Parce que tout le monde doit apporter sa contribution ├á la collecte des ressources, lÔÇÖEtat a ├®tendu le potentiel de contribuables aux personnes morales ou physiques domicili├®es hors du Cameroun et qui per├ºoivent des revenus issus des entreprises ou ├®tablissements bas├®s au Cameroun, lÔÇÖEtat ou les collectivit├®s territoriales d├®centralis├®es. Celles-ci sÔÇÖacquitteront d├®sormais dÔÇÖune taxe sp├®ciale au taux global de 15%.

SÔÇÖagissant de lÔÇÖex├®cution, du contr├┤le et du suivi du budget, en 2018, le gouvernement consacre la r├®duction de son train de vie, accentue la ma├«trise de la qualit├® de la d├®pense et entend resserrer la r├®gulation. Missions ├á lÔÇÖ├®tranger, paiement des bourses et stages, consommations dÔÇÖeau, dÔÇÖ├®lectricit├® et de t├®l├®phone, subventions des ├®tablissements publics administratifs, le contr├┤le des rappels, le comptage physique des personnels de lÔÇÖEtat, les frais de mise en bouche, dÔÇÖentretien dÔÇÖh├┤tel particulier, les caisses dÔÇÖavance etc., connaissent une r├®duction drastique. Ce train de mesures vise uniquement ├á cr├®er des niches dÔÇÖ├®conomies qui pourront faire lÔÇÖobjet de reversement dans les administrations concern├®es sous forme de cr├®dit de biens et services chaque trimestre


.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *