Les Conférences Élargies de Programmation Budgétaire et de Performance Associée qui se tiennent du 17 au 24 Août 2020, à Yaoundé et prévues dans le calendrier budgétaire, ont pour but de valider les Cadres de Dépenses à Moyen Terme ajusté des administrations publiques.

Cette autre rencontre initiée par le Ministère des Finances (MINFI) et celui de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT), marque une nouvelle étape vers l’élaboration du budget de l’Etat pour l’exercice 2020, mais aussi la programmation triennale des dépenses de l’Etat au cours de la période 2021-2023 avec la performance projetée par les administrations.

Accusant un petit retard lié à l’avènement de la pandémie du coronavirus, les  Conférences Élargies de Programmation Budgétaire et de Performance Associée se tiennent cette année du 17 au 24 Août 2020, au lieu du 31 juillet comme prévu dans le décret présidentiel du 31 mai 2019, fixant le calendrier budgétaire de l’Etat. Tel qu’indiqué dans ladite loi, en son article 31, Elles examinent les réalisations des 03 années passées nommées N-3 ; N-2 ; N-1 et les projections sur les 03 années à venir (N+1 ; N+2 ; N+3) du budget de l’administration centrale, l’évolution des dotations ainsi que l’évolution des recettes et dépenses par grandes masses de la classification économique, par fonction et chaque organe constitutionnel, pour chaque département ministériel ou tout autre entité publique ainsi que la performance projetée par les administrations et les institutions sur toute la période de programmation. Il est donc question de faire une bonne programmation afin d’avoir des projections réalistes.

Il s’agit donc d’un processus au cœur duquel, se trouve la programmation triennal  des Cadres de Dépenses à Moyen Terme (CDMT) qui permettent aux administrations, sur la base d’un processus rationnel, d’identifier les projets en droite ligne des politiques publiques, d’en déterminer les coûts, d’en choisir les priorités et de les inscrire dans les CDMT ajustés qui seront validés. L’objectif étant d’aborder de manière détaillée, la préparation du budget afin de permettre aux administrations de disposer d’un CDMT de qualité, assortie d’éléments de mesure de la performance claire et de documents complémentaires utiles, pour alléger autant que possible le travail lors des conférences budgétaires. Ces documents serviront de boussole en matière de choix des investissements à moyen terme. Il faut souligner que, les conférences cette année s’inscrivent dans un contexte lié à la pandémie du coronavirus qui a rendu la conjoncture particulièrement difficile. La conjoncture actuelle, mais aussi et surtout les grands axes de politiques publiques retenus dans la stratégie nationale de développement 2020-2030 vont inspirer les choix d’investissements. Nous pouvons entre autres citer, la modernisation de l’agriculture, l’industrialisation de notre économie, le renforcement des mécanismes de protection sociale.