imgbig10

Budget programme : Quel bilan après le premier triennat ?
Au terme de la troisi├¿me ann├®e de mise en ┼ôuvre du budget programme au Cameroun, lÔÇÖheure est venue de tirer les premi├¿res le├ºons. Le Ministre des Finances Alamine Ousmane Mey sÔÇÖest livr├® ├á  cet exercice. CÔÇÖ├®tait au cours de son allocution  dÔÇÖouverture de la 4e session du Comit├® Interminist├®riel dÔÇÖExamen des Programmes (CIEP)  le 6 Aout 2015 ├á Yaound├®.
LÔÇÖoccasion ├®tait bien choisie dans la mesure o├╣ cette c├®r├®monie sÔÇÖest tenue en pr├®sence des principaux intervenants de lÔÇÖimpl├®mentation et du suivi de la r├®forme budg├®taire au Cameroun. Il sÔÇÖagit notamment du Ministre de lÔÇÖEconomie de la Planification et de lÔÇÖAm├®nagement du Territoire, du Ministre D├®l├®gu├® ├á la Pr├®sidence charg├® des March├®s Publics, des secr├®taires g├®n├®raux de Minist├¿res,  des repr├®sentants des institutions de coordination gouvernementale, des parlementaires et des repr├®sentants des organisations internationales.
Dans son propos, le Ministre des Finances par ailleurs Pr├®sident du CIEP, sÔÇÖest f├®licit├® du fait que ” les concepts tels que le programme, le responsable de programmes, le PPA et le RAP se soient institutionnalis├®s dans notre paysage politico ÔÇô administratif et la culture des indicateurs commence ├á prendre corps dans les administrations publiques consacrant la gouvernance par les chiffres”. Pour Alamine Ousmane Mey, “le cap de la gestion sur les r├®sultats, avec comme instrument de planification le budget programme est solidement fix├®”.
Tout en se r├®jouissant des avanc├®es enregistr├®es, le patron des questions budg├®taires invite les principaux acteurs pr├®sents ├á ┼ôuvrer pour la consolidation des acquis.     A cet ├®gard, il a propos├® des “mesures dÔÇÖam├®lioration du dispositif actuel, afin dÔÇÖassurer une bonne fin ├á la conduite de la r├®forme en cours”.
Dessinant les contours de lÔÇÖavenir de ce processus dont la deuxi├¿me phase d├®marre d├¿s janvier 2016, il a indiqu├® que “les priorit├®s du gouvernement pour ce second triennat porteront sur les grands domaines dÔÇÖintervention de la r├®forme”. Ces grands domaines dÔÇÖintervention ont pour noms : la transposition des Directives de la CEMAC ; lÔÇÖop├®rationnalisation du Contr├┤le de Gestion et son impl├®mentation dans les administrations ; lÔÇÖoptimisation des syst├¿mes dÔÇÖinformation et la conduite du changement.
Etape d├®cisive du processus de pr├®paration du budget 2016, le Comit├® Interminist├®riel dÔÇÖExamen des Programmes sÔÇÖach├¿ve le 21 ao├╗t 2015. Les travaux seront essentiellement consacr├®s ├á lÔÇÖexamen des avant – projets de performance des administrations au titre de lÔÇÖexercice 2016.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *