Kendem John Forghab install├® directeur g├®n├®ral adjoint

CÔÇÖest dans un contexte marqu├® doublement par une gestion plus rigoureuse et efficiente de la politique dÔÇÖemprunts du Cameroun, et dÔÇÖune politique ├®conomique bas├®e sur la relance du Document de strat├®gie pour la croissance et lÔÇÖemploi (DSCE), que le chef de lÔÇÖEtat a d├®cid├® de nommer au poste de directeur g├®n├®ral adjoint de la Caisse autonome dÔÇÖamortissement (CAA), Kendem John Forghab, inspecteur principal du tr├®sor et qui assure actuellement les fonctions de rapporteur du comit├® national de cr├®dit.

Dans une institution appel├®e ├á proc├®der ├á la recherche des financements tant ├á lÔÇÖinternational que sur le plan national, et ├á trouver un ├®quilibre entre les besoins de financements de lÔÇÖEtat et le niveau dÔÇÖendettement du pays, le nouveau directeur g├®n├®ral adjoint ne sera pas tout ├á fait un ├®tranger.

Car, cet homme que le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, lors de la c├®r├®monie dÔÇÖinstallation qui sÔÇÖest tenue jeudi 30 octobre 2014 ├á lÔÇÖh├┤tel Hilton de Yaound├®, pr├®sente comme un cadre ┬½bien outill├® et p├®tri dÔÇÖexp├®rience┬╗ pour contribuer efficacement ├á lÔÇÖaccomplissement de cette mission pour la consolidation des acquis ├®conomiques du Cameroun.

 

┬½V├®ritable chantre des questions financi├¿res, principalement de la gestion de la dette et de la tr├®sorerie┬╗, indique le ministre des Finances, Kendem John Forghab, dispose dÔÇÖune expertise dont les racines sÔÇÖ├®tendent de la riche carri├¿re administrative quÔÇÖil a connue ├á son parcours acad├®mique.

Dipl├┤m├® de lÔÇÖEcole nationale dÔÇÖadministration et de magistrature (ENAM), cuv├®e 1999, apr├¿s avoir obtenu en 1997 une ma├«trise en sciences ├®conomiques et analyses ├®conomique, option ├®conomie internationale, ├á lÔÇÖuniversit├® de Yaound├® II ├á Soa, le nouveau directeur g├®n├®ral adjoint de la CAA, a vu le jour le 16 mars 1969 ├á Santa dans la r├®gion du Nord-ouest.

Apr├¿s lÔÇÖ├®cole o├╣ il sort inspecteur principal du tr├®sor, il fait ses classes dans lÔÇÖadministration ├á la tr├®sorerie g├®n├®rale de Nkongsamba comme chef de service de la d├®pense. Il op├¿re un retour dans les services centraux pour sÔÇÖoccuper de la cellule informatique de la direction du tr├®sor avant dÔÇÖ├¬tre propuls├® sous-directeur du plan de tr├®sorerie.

Depuis 2004, lÔÇÖhomme qui a consolid├® sa formation en France sur le contr├┤le et lÔÇÖaudit comptable, la confection et la production dÔÇÖun compte de gestion au minist├¿re fran├ºais de lÔÇÖEconomie, des finances et de lÔÇÖindustrie, avant de faire un tour ├á lÔÇÖinstitut Forhom de la Rochelle pour sÔÇÖimpr├®gner des m├®thodes de gestion de la tr├®sorerie et de la dette publique, fait valoir son savoir et ses connaissances ├á lÔÇÖEnam o├╣ il d├®livre des enseignements sur la gestion financi├¿re et comptable.

Au vu de ce parcours, Alamine Ousmane Mey, lui a prescrit dÔÇÖinsuffler une nouvelle dynamique ├á la consolidation des acquis du Cameroun dans le domaine de la dette question dÔÇÖobtenir des r├®sultats susceptibles de permettre une mobilisation efficace et efficiente des fonds en interne et ├á lÔÇÖinternational.

┬½Je vous prescris la poursuite sans faiblesse du processus dÔÇÖapurement de la dette structur├®e qui constitue un important levier dÔÇÖirrigation des ressources vers les circuits dÔÇÖinvestissements┬╗, a insist├® le ministre des Finances. Car, pour Alamine Ousmane Mey, le nouveau Dga, doit ├®galement  mettre un accent sur lÔÇÖanimation du march├® financier national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *