DISCOURS DE CLOTURE

DE LA CONFERENCE ANNUELLE DES RESPONSABLES DES SERVICES CENTRAUX, DECONCENTRES ET EXTERIEURS DU MINISTERE DES FINANCES

    PAR

       ALAMINE OUSMANE MEY

       MINISTRE DES FINANCES

05 FEVRIER 2016

├╝  The Minister Delegate to the Minister of Finance,

├╝  The Secretary General,

├╝  The Inspector General,

├╝  The Presidents of the Technical Committee for Rehabilitation and the Technical committee for Privatization and Liquidation,

├╝  The Directors General

├╝  Dear Collaborators

├╝  Distinguished Guests,

├╝  Ladies and Gentlemen,

It is with the same privilege that I stand here for the closing ceremony regarding the 2016 edition of the Annual Conference bringing together Heads of the Central, Decentralised and External Services of the Ministry of Finance.

For two days, taking advantage of this solemn occasion, you were invited to deeply reflect on the theme ÔÇ£The Ministry of Finance, emergence accelerator towards an administration of excellenceÔÇØ. From this theme, I want to believe that the words EMERGENCE and EXCELLENCE have particularly captured your attention. The quest for emergence and excellence commanded that a round table discussion be organised. An open discussion actively and appreciably attended by imminent members of the private sector.

I wish to pay them a well-deserved tribute for their outstanding contribution to this valuable, open, frank and very constructive debate. Let us learn from our shortcomings all together and build a common and bright future for the global community using our strength.

Pursuant to the innovative round table, the reflection continued within sectorial groups, in a bid to identify relevant measures that could as from 2016, help improve on the quality of service that the Ministry of Finance, (as an accelerator of emergence), is called to provide consistently and permanently to beneficiaries of public service of finance.

Having followed with great attention and interest the general report on the conference that has just been presented to us, we can unanimously acknowledge that, collectively, we attained the targeted goals; to spark reflection, analyze the situation and propose adequate and practical answers to problems identified.

I would therefore, like to congratulate the Secretary General and his entire Organising Committee of this Conference, for the smooth conduct of discussions and the quality of results obtained by the various dedicated working groups.

I also congratulate all the collaborators who have actively participated in this great moment of reflection, thereby contributing immensely to the promotion, within the Ministry of Finance of an administration of excellence, at the service of economic emergence that the Head of State H.E. Mr Paul BIYA expects of our nation by the year 2035. We should strive to be anytime, anywhere, always ambassadors of excellence.

In this light, I would like to ask the Secretary General, without further ado to coordinate the elaboration, on the basis of the recommendations from this conference, of a real, ambitious ÔÇ£Action Plan for the Modernization of ServicesÔÇØ, whose implementation in 2016, alongside the Performance Project and the Roadmap of the Ministry of Finance, that would benefit from a rigorous follow-up at all levels, and a monthly evaluation of results. Our focus will be threefold : Organizational Reengineering ÔÇô Infrastructure Modernization ÔÇô Proper Human Resource Allocation.

Moreover, given the nature of the activities that shall be carried out in this context, I propose to take charge in the said Action Plan, the recommendations of the Ministry of Finance, within the framework of the Cameroon Business Forum.

On a separate note, but still in line with service, I cannot conclude this first part of my speech without congratulating once more, all the staff who have just been decorated as recognition for their outstanding contribution in their various capacities. I do also want to encourage the rest of the personnel to emulate them.

In the same light, I address my sincere thanks to the personnel going on retirement, for good and loyal services rendered to the entire Nation.

Mr Secretary General

I was deeply touched by your usual kind words addressed to me and the Minister Delegate, on behalf of all the personnel of the Ministry of Finance. A personnel that has consistently demonstrated commitment, support as well as patience.

I thank you sincerely, and entreat you in return, to accept all the very best wishes of health, success and prosperity, peace, stability, that the Minister Delegate and I present to you, the entire personnel of the Ministry of Finance and their respective families for this new year.

In the usual way and from the bottom of my heart :

┬½HAPPY NEW YEAR 2016 ┬╗

ÔÇ£BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2016ÔÇØ

Monsieur le Ministre D├®l├®gu├®,

Chères Collaboratrices, Chers Collaborateurs,

Nous avons suivi ensemble, la synth├¿se des performances du Minist├¿re des Finances au terme de lÔÇÖexercice budg├®taire 2015, que vient de pr├®senter le Secr├®taire G├®n├®ral. Votre Engagement, Votre D├®termination nous ont permis de braver les chocs exog├¿nes et les d├®fis multiples afin dÔÇÖobtenir ces r├®sultats encourageants, dans un environnement international et national loin dÔÇÖ├¬tre favorable. Je voudrais ici adresser ├á tous mes sinc├¿res f├®licitations.

Plus sp├®cifiquement, aux personnels de lÔÇÖadministration fiscale, mes f├®licitations et mes encouragements les plus sinc├¿res, pour les r├®sultats ├®logieux obtenus, en d├®passant pour la troisi├¿me ann├®e cons├®cutive, les objectifs fix├®s en termes de mobilisation des recettes fiscales non p├®troliers.

La nouvelle dynamique mise en place dans le management fiscal, les r├®formes dÔÇÖorganisation et de modernisation doivent se poursuivre. Cette nouvelle dynamique d├®montre ├á suffisance, quÔÇÖavec une bonne organisation et un personnel motiv├®, nous sommes capables, au Minist├¿re des Finances, de porter tr├¿s haut le niveau et la qualit├® de nos r├®sultats. Optimiser la mobilisation des ressources internes, ├®largir lÔÇÖassiette fiscale, moderniser lÔÇÖadministration, faciliter et simplifier les proc├®dures sont les cl├®s de lÔÇÖacc├®l├®ration de lÔÇÖ├®mergence de votre part.

Nul doute que lÔÇÖam├®lioration du climat fiscal des affaires constitue ├®galement un des d├®fis relatifs au classement de notre pays dans le barom├¿tre du Doing Business.

JÔÇÖengage d├¿s lors lÔÇÖadministration fiscale, ├á analyser en profondeur les r├®sultats de cette ├®valuation, afin de corriger les indicateurs sur lesquels nos performances sont en de├º├á des attentes. A titre dÔÇÖillustration, les d├®lais pour la d├®livrance des quittances m├®riteraient une attention soutenue.

Je voudrais ├®galement f├®liciter la Direction G├®n├®rale des Douanes qui, dans un contexte extr├¬mement difficile, a quasiment atteint lÔÇÖobjectif annuel en termes de recettes. CÔÇÖest aussi le lieu de saluer tous les efforts en faveur du d├®sengorgement du Port de Douala, ainsi que pour la protection de lÔÇÖespace ├®conomique nationale. Je vous vois catalyseur de lÔÇÖ├®mergence dans le domaine du num├®rique et de la d├®mat├®rialisation des proc├®dures pour davantage faciliter le commerce ext├®rieur. Une rationalisation des d├®penses fiscales sera en faveur de vos missions dÔÇÖassiette dans un contexte dÔÇÖouverture des ├®conomies.

JÔÇÖencourage le nouveau Directeur G├®n├®ral, ├á galvaniser ses effectifs pour relever les d├®fis ├á venir au rang desquels, lÔÇÖentr├®e en vigueur de lÔÇÖAccord de Partenariat Economique que notre pays a sign├® avec lÔÇÖUnion Europ├®enne. Comme pour les autres administrations, nous veillerons ├á ce que le red├®ploiement des effectifs puisse y contribuer activement.

SÔÇÖagissant de la Direction G├®n├®rale du Tr├®sor, de bonnes raisons justifient la satisfaction que nous avons, sÔÇÖagissant de la gestion de la Tr├®sorerie et du respect des d├®lais de paiement. Notre pays, cÔÇÖest le lieu de dire vient dÔÇÖop├®rer une entr├®e remarquable dans les march├®s financiers internationaux, ├á travers lÔÇÖ├®mission inaugurale dÔÇÖEUROBOND dÔÇÖun montant de 750 millions de dollars US. Toutes nos f├®licitations pour le bon travail produit par les ├®quipes.

Je me dois de souligner aussi la gestion satisfaisante de la tr├®sorerie de lÔÇÖEtat, malgr├® la forte pression, chaque fois quÔÇÖil a fallu permettre ├á notre pays de faire face ├á ses engagements, notamment au plan s├®curitaire.

Pour acc├®l├®rer lÔÇÖ├®mergence et aller vers une administration dÔÇÖexcellence, il faudra lever lÔÇÖhypoth├¿que li├®e aux goulots dÔÇÖ├®tranglement qui peuvent exister dans le circuit comptable. Il vous revient dÔÇÖassurer un paiement toujours dans les d├®lais aussi bien pour la d├®pense publique que pour les op├®rations des correspondants. CÔÇÖest votre chemin vers lÔÇÖexcellence en plus des missions de diversification du financement du budget de lÔÇÖEtat.

DÔÇÖun autre c├┤t├®, la modernisation de la gestion budg├®taire sÔÇÖest poursuivie. Nous avons op├®r├® avec un r├®el succ├¿s, le passage vers le deuxi├¿me triennat de programmes, conform├®ment ├á la r├®forme du R├®gime Financier de lÔÇÖEtat.

Dans le cadre de cette m├¬me r├®forme, la mise en place du contr├┤le de gestion a d├®marr├® dans certaines administrations, et les travaux devant conduire ├á la transposition des directives de la CEMAC sur les finances publiques, ont avanc├®. Ces r├®formes devront voir leur mise en ┼ôuvre sÔÇÖacc├®l├®rer au cours de lÔÇÖexercice 2016.

Par ailleurs, nous nous r├®jouissons de constater que les missions classiques de pr├®paration, dÔÇÖex├®cution et de contr├┤le budg├®taire, ont continu├® de sÔÇÖex├®cuter de mani├¿re performante. La planification strat├®gique est lÔÇÖinstrument qui nous permettra dÔÇÖacc├®l├®rer lÔÇÖ├®mergence par une allocation efficace et efficiente des ressources publiques pour des d├®penses de qualit├®. D├®penser mieux est le leitmotiv cl├® dans un contexte de raret├® de la ressource.

A ce propos, je demande que soit davantage renforc├®e, la collaboration Budget/Tr├®sor, afin dÔÇÖafficher une harmonie plus soutenue entre les phases administrative et comptable de la recette technique, mais aussi pour mieux coordonner les op├®rations de r├®gularisation.

Parlant du suivi des entreprises du secteur public et parapublic, lÔÇÖobjectif majeur est la rationalisation des ressources allou├®es afin de garantir une contribution efficace des entreprises ├á la r├®alisation des politiques publiques. La gestion rigoureuse du portefeuille des participations de lÔÇÖEtat doit ├®galement conduire ├á lÔÇÖacc├®l├®ration de notre ├®mergence.

Conscient de la dynamique cr├®├®e par la r├®alisation des grands projets structurants, je voudrais ici souligner la n├®cessit├® dÔÇÖassurer le meilleur encadrement possible de notre endettement actuellement ├á 25% du PIB pour que la viabilit├® et la soutenabilit├® ne soient jamais pris ├á d├®faut.

SÔÇÖagissant ├á pr├®sent des fonctions SUPPORT, dont la mission principale est dÔÇÖapporter un appui mat├®riel, technique et financier aux fonctions dites op├®rationnelles, elles devront tout mettre en ┼ôuvre pour densifier lÔÇÖaccompagnement quÔÇÖelles apportent aux services techniques. La veille strat├®gique pour une administration dÔÇÖexcellence est votre responsabilit├®.

A cet effet, la coordination du niveau strat├®gique devra davantage se nourrir des informations en provenance des directions techniques, afin dÔÇÖassurer la coh├®rence de toute lÔÇÖaction du Minist├¿re. Une administration dÔÇÖexcellence, cÔÇÖest aussi bien la qualit├® du service vers lÔÇÖext├®rieur que le partage ├á lÔÇÖint├®rieur de lÔÇÖinformation n├®cessaire pour une gestion efficace.

Ce partage dÔÇÖinformation est le socle dÔÇÖune communication de qualit├®. Faire et faire savoir de la meilleure mani├¿re possible devront constituer la trame de fonds de notre strat├®gie de communication.

Je voudrais ├á pr├®sent dire quelques mots au sujet des Ressources Humaines. Un sujet qui me tient ├á c┼ôur. JÔÇÖen ai parl├® il y a un an ├á cette occasion. Avons-nous fait assez sur cette question ? Je pense que non. Allons-nous, devons-nous faire davantage ? R├®solument oui.

Autant jÔÇÖai de la compr├®hension pour le sentiment dÔÇÖimpatience qui anime certains dÔÇÖentre vous, autant je vous invite ├á garder confiance et toujours faire preuve de r├®silience. Vous ne serez pas d├®├ºu, je le pense.

A travers des actions ├á court et moyen terme, vos pr├®occupations sÔÇÖagissant du mouvement des personnels, de la politique de formation, de gestion des carri├¿res, trouveront les r├®ponses appropri├®es ├á lÔÇÖint├®rieur comme ├á lÔÇÖext├®rieur.

CÔÇÖest tout le sens de la mission confi├®e au Secr├®taire G├®n├®ral du Minist├¿re pour un red├®ploiement complet des personnels dans les d├®lais les plus contraignants.

Monsieur le Ministre D├®l├®gu├®,

Monsieur le Secr├®taire G├®n├®ral,

Chères Collaboratrices, Chers Collaborateurs,

Si lÔÇÖon sÔÇÖen tient aux r├®centes pr├®visions du Fonds Mon├®taire International, lÔÇÖinversion de la tendance baissi├¿re de la croissance de lÔÇÖ├®conomie mondiale, nÔÇÖest pas envisag├®e en 2016. LÔÇÖ├®volution des cours du baril de p├®trole en est une illustration. La volatilit├® demeure donc une constante.

Cela signifie que les chocs exog├¿nes auxquels notre ├®conomie a d├╗ faire face en 2015, et notamment la baisse continue des cours des mati├¿res premi├¿res, sont des risques avec lesquels il faudra composer cette ann├®e aussi.

Dans ce contexte, lÔÇÖambition qui anime notre pays est de pr├®server un taux de croissance robuste (6%), durable et inclusif avec un budget qui table sur des ressources de F CFA 4 234,7 milliards. Nous allons pour cela continuer dÔÇÖapporter notre contribution ├á lÔÇÖeffet de pr├®server, comme lÔÇÖa si bien soulign├® le Chef de lÔÇÖEtat S.E Monsieur Paul BIYA, dans son Message ├á la Nation le 31 d├®cembre dernier, la r├®silience de notre ├®conomie, administrant la preuve de sa capacit├® ├á r├®sister aux chocs externes et ├á poursuivre sa marche vers lÔÇÖ├®mergence.

Il va sans dire que cÔÇÖest au prix de lÔÇÖacc├®l├®ration des r├®formes que nous y parviendrons. Nous avons ├á lÔÇÖaune des questionnements tout au long de cette conf├®rence annuelle donn├® du contenu ├á ces r├®formes dans les diff├®rents m├®tiers. Par une remise en cause sans complaisance, anim├®s dÔÇÖun esprit dÔÇÖhumilit├® et de recherche de lÔÇÖexcellence, nous avons avec raison d├®cid├® de faire de notre d├®partement un acc├®l├®rateur de lÔÇÖ├®mergence de notre pays. Ambition noble, mission de longue haleine mais surtout exaltante.

Fort des r├®sultats des pr├®sents travaux, et galvanis├®s par les engagements que nous venons de prendre, il ne nous reste plus quÔÇÖ├á nous mettre r├®solument au travail, un travail de tous les instants pour r├®pondre du mieux possible aux attentes exprim├®es par les citoyens ├á lÔÇÖ├®gard du Minist├¿re des Finances. Je vous sais capable. Je nous sais d├®termin├®s, ces sont les gages des succ├¿s futurs.

Faut-il le rappeler encore, lÔÇÖÔÇÖ├®mergence ├®conomique du Cameroun est envisag├®e ├á lÔÇÖhorizon 2035. Mais cÔÇÖest aujourdÔÇÖhui quÔÇÖelle se construit, cÔÇÖest chaque jour quÔÇÖon lÔÇÖ├®difie et aucun obstacle r├®sisterait au ┬½ LionÔÇÖs fighting spirit ┬╗ qui vous habite chacun, dor├®navant aussi ambassadeur de lÔÇÖexcellence du service public.

En souhaitant une fois encore, ├á tous et ├á chacun, une bonne et heureuse ann├®e 2016,

JE DECLARE CLOS, LES TRAVAUX DE LA CONFERENCE ANNUELLE DES RESPONSABLES DES SERVICES CENTRAUX, DECONCENTRES ET EXTERIEURS DU MINISTERE DES FINANCES, EDITION 2016

Et Je vous remercie de votre aimable et bienveillante attention. /-