Une ligne de crédit de 10 milliards pour les Pme

L’annonce a été faite au terme d’une audience entre le ministre des Finances Louis Paul Motaze, et Abakal Mahamat , directeur général de BGFIBank Cameroun.

Pour assurer la pérennité du tissu entrepreneurial notamment les petites et moyennes entreprises camerounaises, garantir la reprise et le soutien des activités de ce secteur, le groupe BGFIBank, à travers sa filiale locale, met à la disposition des PME une ligne de financement de 10 milliards de FCFA. Le protocole d’accord y afférent a été formalisé ce 1er septembre 2020 par le ministre des Finances Louis Paul Motaze et l’équipe de la meilleure banque d’Afrique centrale pour la 4ème année consécutive conduite par le directeur général, Abakal Mahamat.

«La pandémie de Covid-19 nous a tous impactés à des degrés divers, et nous a fait réaliser à quel point nous dépendons les uns des autres. Nous ne saurions donc rester sourds aux sollicitations des différents acteurs de notre chaîne de valeurs », explique le directeur général.

Avec une représentativité de plus de 90% du tissu économique, les PME génèrent 67% des emplois créés par les entreprises au Cameroun et affichent un chiffre d’affaires de 34% du monde des entreprises. La crise sanitaire qui secoue le pays a occasionné des conséquences dramatiques dans ce secteur aujourd’hui au bord de l’effondrement.

Selon les données recueillies par le groupement interpatronal du Cameroun, 72% des PME sont négativement impactées et cumulent des pertes financières d’environ 80%. Ce qui pour le directeur général, doit être soutenu question d’éviter un crash de grande envergure dans l’économie de manière générale.

Financement des PME

«Beaucoup d’activités sont à l’arrêt ; les PME ont été touchées et le gouvernement a fait des efforts dans ce sens notamment la mise à disposition des exonérations fiscales pour accompagner les entreprises. On ne pouvait pas laisser un partenaire aussi stratégique qu’est l’Etat seul dans cette lutte. Nous avons donc voulu apporter notre pierre en accompagnant le gouvernement par la mise en place d’une ligne de financement de 10 milliards de Fcfa afin de leur permettre de relancer leurs activités», précise-t-il.

Pour le ministre des Finances, ce soutien fait partie des mesures que le gouvernement met en place pour que la crise sanitaire ne débouche pas sur une crise sociale.

Il est à noter que les conditions d’accès à ce financement restent à définir par un comité mixte Minfi – BGFI à mettre en place incessamment. Le Ministre des Finances,  Louis Paul MOTAZE s’est félicité de cet appui inopiné d’un partenaire fiable qui intervient au moment où le gouvernement prépare le plan de relance post – covid de l’économie camerounaise instruit par le Chef de l’Etat, S.E. Paul BIYA.