Pour contrer les répercussions économiques et sociales du coronavirus sur les entreprises et les ménages, les répartitions viennent d’être faites afin de donner aux secteurs touchés les moyens de faire face aux besoins urgents et vitaux.

Au titre de l’exercice 2020, la répartition de l’enveloppe globale du Fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre le coronavirus et ses répercussions économiques et sociales, le gouvernement a injecté 180 milliards de Fcfa dont 131,948 milliards de FCfa dédiés au fonctionnement et 48,051 milliards de Fcfa aux investissements. Les fonds répartis entre 24 administrations serviront au fonctionnement de plusieurs programmes dont le renforcement du système sanitaire, la résilience économique et financière, la résilience sociale et le renforcement de l’innovation.
Les emplois concernent la recherche active des cas et la prise en charge des cas confirmés, la couverture des dépenses liées aux mesures administratives et de régulation sociale, l’acquisition des intrants, l’encadrement des producteurs, la mise en place du dispositif d’incitations pour une meilleure production agricole, vivrière et pastorale notamment les produits de grande consommation et de substitution susceptibles de réduire la dépendance alimentaire.
Parmi les bénéficiaires, l’on retrouve évidemment le ministère de la Santé avec plus de 45,63 milliards de Fcfa, 26 milliards de Fcfa pour le ministère de l’Economie, 7 et 6,5 milliards de Fcfa pour les Enseignements secondaires et l’Education de base ; la Recherche scientifique, l’Enseignement supérieur et l’agriculture s’en tirent respectivement avec 6,1 et 6 milliards de Fcfa. Le ministère de la Défense obtient une enveloppe de 3,6 milliards de Fcfa tandis que la Délégation générale à la Sûreté nationale reçoit 3 milliards de Fcfa. La décentralisation s’en sort avec une enveloppe de 2,5 milliards, les départements des PME et de l’Elevage se voient attribuer 2 milliards de Fcfa chacun, etc. Le ministère des Finances avec sa modique enveloppe de 400 millions de Fcfa se chargera d’assurer le suivi et la coordination des activités du fonds.
Les fonds serviront également au financement de la recherche et de l’innovation dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 plus précisément le développement de la recherche et de la production locale des produits pharmaceutiques de première nécessité, le développement des enseignements à distance et la distribution d’outils et supports pédagogiques en milieu rural, l’octroi des appuis de soutien aux personnes socialement vulnérables et des enfants de la rue affectés par le Covid-19.
Outre ces volets, l’on devra aussi s’appesantir sur l’extension à toutes les régions et aux autres groupes cibles du programme filets sociaux avec un accent sur les foyers de contamination et la mise en place d’un système visant à garantir la disponibilité des stocks des produits de consommation courante.

Téléchargez le Décret N° 2020/3221 du 22 juillet 2020 Fixant la répartition e la Dotation du Fonds Spécial de Solidarité Nationale pour la lutte contre le Coronavirus et ses répercussions économiques et sociales.