img 7639 Yaoundé, capitale de la Zone franc
En prélude à la réunion semestrielle des ministres des Finances qui se tient le samedi 09 Avril 2016, les experts apprêtent les dossiers à leur soumettre depuis 9h ce vendredi à Yaoundé.
Réunis à l’hôtel Hilton de Yaoundé, les experts de la Zone franc ont démarré leurs travaux autour de 9h ce 8 avril 2016, sous la présidence du secrétaire général du ministère camerounais des Finances, Gilbert Didier Edoa. Dans son mot introductif, il a déclaré que le Cameroun est honoré d’accueillir ces importantes assises, avant de présenter les points inscrits à l’ordre du jour des travaux des experts qui préparent les dossiers à soumettre aux ministres des Finances.
Plusieurs sujets et séquences thématiques meublent les échanges. Le premier sujet porte sur la situation économique, l’état de convergence et la réforme des dispositifs de surveillance multilatérale. Deux exposés sont prévus à ce niveau : la présentation des rapports de convergence nominale et réelle pour 2015 par M. Abdallah Boureima, président du Comité de convergence de la Zone franc, suivie par les échanges sur la convergence nominale et réelle et un complément sur l’évolution du dispositif de surveillance multilatérale en CEMAC par M. Paul Tasong, commissaire de la CEMAC. L’examen de ce premier sujet sera bouclé par la discussion et l’approbation du projet de résolution à soumettre aux ministres. Les participants enchaineront avec la première séquence thématique qui est un point d’étape sur les travaux des banques centrales portant sur l’intégration et le développement du crédit en Zone franc. Ici, les experts vont suivre la présentation des travaux conduits par la BEAC, la BCEAO, la BCC et la Banque de France par M. Djimadoum Mandekor, directeur du crédit, des marchés de capitaux et du contrôle bancaire de la BEAC. Juste après la pause-café à 11H, interviendra la deuxième séquence thématique centrée sur l’amélioration de la mobilisation des ressources fiscales en Zone franc. Trois interventions sont prévues : celle de la commission de la CEMAC, celle de M. Bassirou Niasse, coordonnateur de la direction générale des impôts et domaine du ministère des Finances du Sénégal, et celle de M. Renaud seligmann, directeur du département ┬½ gouvernance ┬╗ à la Banque mondiale. Juste avant le déjeuner de la mi-journée,  il y aura un retour sur l’initiative France-Banque mondiale en faveur des partenariats public-privé (PPP) en Zone franc : présentation du site Internet sur les PPP en Zone franc.
A la reprise des travaux à 14H, les experts vont s’appesantir sur la séquence thématique relative à l’adaptation des politiques publiques à la baisse des cours des matières premières. Trois prises de parole auront lieu : celle de Mario de Zamaroczy, chef de mission du FMI pour la CEMAC et le Cameroun ; celle de Mme Seynabou de la Banque mondiale et enfin celle d’un représentant de la CEMAC. Suivra juste après la finalisation du projet de communiqué de presse à soumettre aux ministres, une revue de l’actualité multilatérale par M. Samuel Goldstein, chef du bureau Afrique subsaharienne et Agence française de développement à la direction générale du Trésor français.
Bon à savoir, la Zone franc regroupe 16 pays : Niger, Mali, Togo, Bénin, Sénégal, Guinée Bissau, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, France, Tchad, Cameroun, Centrafrique, Congo, Comores, Gabon, Guinée équatoriale.

img 7685

Agenda du samedi 9 avril 2016
La première réunion semestrielle des ministres des Finances de la Zone franc pour l’année 2016 va s’ouvrir à l’hôtel Hilton de Yaoundé sous la présidence du Premier ministre, chef du gouvernement camerounais, Philemon Yang. La rencontre va regrouper, outre les ministres, les gouverneurs de Banques centrales, les chefs d’institutions des huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), des six pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), de l’Union des Comores et de la France. Les participants vont plancher sur des thèmes d’intérêt économique et financier d’actualité, à savoir : l’état de la convergence nominale et réelle en Zone franc ; l’adaptation des politiques publiques face à la baisse des cours des matières premières extractives ; l’amélioration et la mobilisation des ressources fiscales en Zone franc. Un communiqué de presse sera publié et les assises s’achèveront à 14h par une conférence de presse.