Le Comit├® Itie valide les termes de r├®f├®rence de la conciliation 2012-2013

Le 23 octobre dernier, sÔÇÖest tenue au si├¿ge du comit├® ITIE Cameroun au quartier Bastos ├á Yaound├®, une session de cette instance qui a conduit avec succ├¿s lÔÇÖaccession du Cameroun au statut de pays conforme dans les industries extractives le 17 octobre 2013. Un an plus tard, il ├®tait question pour les membres dÔÇÖ├®valuer le chemin parcouru, de baliser la conciliation 2012-2013 et dÔÇÖadopter les grandes lignes du plan de travail de la p├®riode 2014-2016.

┬½Il ├®tait question dÔÇÖadopter le plan de travail qui a ├®t├® ├®labor├® et amend├® pour la p├®riode 2014-2016. Ce qui donne une certaine feuille de route pour les initiatives et les actions qui vont ponctuer le travail de ce Comit├® pour les trois prochaines ann├®es┬╗, a expliqu├® Alamine Ousmane Mey, pr├®sident du comit├® ITIE Cameroun.

Mais entretemps, le comit├® a travaill├® ; et selon le ministre des Finances, il y a eu poursuite des actions entreprises depuis des ann├®es en vue de consolider les r├®sultats de 2013. ┬½ Nous avons travaill├® au sein du Comit├®, au niveau du secr├®tariat technique en relation avec le secr├®tariat international, pour poursuivre les actions autour de cette initiative┬╗, a expliqu├® le Minfi, jeudi dernier au si├¿ge du comit├® ├á Yaound├®.

 

En perspective, selon le ministre des Finances, le comit├® devra mettre en ┼ôuvre la dynamique de conciliation r├®alis├®e pour 2012 et 2013 et pr├®senter ├á la communaut├® nationale et internationale les r├®sultats de ce travail de collecte. Aussi faudra-t-il donner plus de moyens dÔÇÖactions au comit├® question de lui permettre de se d├®ployer avec plus de diligence sur lÔÇÖensemble du territoire national, dÔÇÖo├╣ la fen├¬tre ouverte sur lÔÇÖorganisation du secr├®tariat technique pendant les travaux de jeudi dernier.

┬½ Il faut rendre notre secr├®tariat technique plus performant, plus apte ├á conduire ses missions et b├®n├®ficier des contributions, tant de lÔÇÖEtat que des soci├®t├®s p├®troli├¿res et autres partenaires financiers┬╗, indique Alamine Ousmane Mey qui souligne que la communaut├® internationale fera le point sur les actions de transparence et de gouvernance des Etats vis-├á-vis de lÔÇÖITIE en 2016. La session du 23 octobre a ├®t├® boucl├®e par la remise des distinctions honorifiques aux membres du comit├®, ├á la suite des r├®cipiendaires du 23 mai 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *